Ex Voto (à Saint Roch) – tête

2016

Bronze à la cire directe, Atelier Bocquel
55 x 28,5 x 16 cm
Crédit photographique Florian Kleinfenn
RÉF : 2016 404

Saint Roch, thaumaturge français, est le patron des pèlerins et de nombreuses confréries : chirurgiens, dermatologues, apothicaires, fourreurs, et aussi le protecteur des animaux. Roch naquit à Montpellier vers 1350 et mourut en Italie vers 1379. Seul fils d’un riche bourgeois de la ville et d’une mère d’origine lombarde, adolescent il devient orphelin et est confié à son oncle. Il étudia probablement la médecine. À sa majorité, il distribua tous ses biens aux pauvres et partit en pèlerinage à Rome. Il s’arrêta dans plusieurs villes d’Italie atteintes par la peste, appelée peste noire, elle tuait les malades en cinq jours. Elle ravagea Paris en 1348 puis réapparut en 1361. Il s’employa à servir les malades des hôpitaux. Rome était attaquée du même mal, il s’occupa des malades pendant environ trois ans. Roch finit par contracter lui-même la maladie et se retira dans une forêt pour ne pas contaminer les autres. Seul le chien de chasse du seigneur du voisinage vint le nourrir en lui apportant chaque jour un pain dérobé à la table de son maître. Ce dernier, intrigué par les allers-venues de l’animal, le suivit en forêt et découvrit le saint blessé, qu’il put ainsi secourir.

Notes pour l’exposition Le métier de vivre, de Vincent Barré et Pierre Creton au Musée de Louviers, Nov. 2016, Février 2017